Découvrir le procédé

Comment fonctionne la Chambre 40® ?

On rencontre couramment des micro-organismes dans les collections documentaires. Leur développement se produit lorsque plusieurs de ces facteurs sont réunis : humidité relative élevée, présence de poussière, manque de renouvellement de l’air, confinement des espaces. Ces micro-organismes peuvent rapidement proliférer à la suite d’un dérèglement climatique, d’un transfert des documents ou d’un dégât des eaux. Pour prévenir ces contaminations ou pour les traiter, l’entreprise PAGE A PAGE CONSERVATION a développé un outil simple et innovant : la cellule de séchage la Chambre 40® en collaboration avec l’entreprise MA FABRIQUE, spécialisée dans la régulation climatique des vitrines.

La Chambre 40® retire graduellement l’excédent d’humidité des collections impactées, sans produit chimique, sans que la résistance mécanique des supports ne soit altérée.

Dans le cas d’une contamination active, ce procédé permet de réaliser une quarantaine sèche, préalable à la décontamination : la Chambre 40® extrait progressivement des matériaux l’eau disponible en excès, jusqu’à ce que le mycélium se déshydrate et cesse son développement. Desséché, le contaminant peut alors être facilement et efficacement retiré du support par micro-aspiration.

En cas de dégât des eaux, le dispositif permet de sécher immédiatement les documents et d’éviter le développement des micro-organismes.

La Chambre 40® peut aussi être employée à titre préventif avant l’intégration de fonds à risques dans des locaux sains.


Sans traitement chimique, elle offre une alternative à la désinfection.

Elle réduit considérablement les risques de contamination des collections.

Elle remplace le tunnel de séchage préconisé en cas de dégât des eaux.

Elle permet de mettre en place une quarantaine pour vos documents en toute simplicité.